Tabulatrice d’Hollerith

Tabulatrice d’Hollerith

Mise au point pour le recensement américain de 1890, cette tabulatrice est le modèle d’origine inventé par Hermann Hollerith en 1889, dont trois autres exemplaires sont connus dans le monde. Elle est à l’origine d’une société qui s’appellera International Business Machines (IBM) en 1924.

Il s’agit véritablement de l’ancêtre de l’informatique, c’est-à-dire du traitement automatique de l’information. La technique appliquée ici est la mécanographie, basée sur l’utilisation de cartes perforées. Le principe du binaire (deux solutions) y est déjà mis en oeuvre, comme dans les ordinateurs d’aujourd’hui.

Un tableau est équipé de 60 cadrans compteurs (55 ronds et 5 carrés) qui totalisent les informations contenues sur les cartes. Pour actionner la tête de lecture, on abaisse un levier qui positionne des aiguilles (la tête en comporte 56) en face des cases de la carte perforée. S’il y a un trou, l’aiguille passe à travers et ferme le circuit électrique qui donne une impulsion au compteur du cadran correspondant à la case. S’il n’y a pas de trou, l’aiguille est relevée par un ressort et il n’y a pas de contact, ni d’impulsion au cadran compteur correspondant.

Dimensions : hauteur : 167,2 cm. Largeur : 96 cm. Profondeur : 64,5 cm


Institution

Maison de la métallurgie et de l'industrie de Liège
» Présentation  »  Ressources

Collection

Le patrimoine industriel liégeois
» Présentation  » Ressources
Type de ressource
objet
Date de création
1889 - 1890
Auteurs, contributeurs et éditeurs
Hollerith, Herman (1860 - 1929). Inventeur
Western Electric & Co. Contributeur
IBM. Contributeur
Thèmes
Province de Liège, Etats-Unis, Machine, Machine industrielle, Informatique, Recensement de population, Innovation technologique, Brevet, Statistique, Œuvre classée
Lieux
Liège
Identifiant de l'objet
MAR-MMI-INF000042-1

Aidez-nous à décrire ce document !