Bol à thé

Bol à thé

Bol à paroi haute, de forme ample et stable, recouvert, jusque sur sa base annulaire, d'une glaçure noire et brillante. La pince servant à retirer la pièce du four durant la cuisson a laissé sa trace caractéristique sur la paroi externe mais, curieusement, pas à l'intérieur du bol. La restauration de la fissure (due au choc thermique du refroidissement brutal) a été réalisée récemment dans l'esprit de la restauration traditionnelle à l'urushi.

Dimensions : Hauteur en cm : 8 ; Diamètre de l'ouverture : 10,5 ; Diamètre du pied : 5. Poids en gr. : 366.

Matériaux et techniques : Bol en grès fortement chamotté, modelé à la main, base retravaillée au tour. Recouvert d'une glaçure de type "raku noir" ou "kuro raku"à base de pierre de Kamogawa (contenant fer et manganèse) puis cuit brièvement à environ 1250°C.

Usage : le bol de type "Raku" est né, à la fin du 16e siècle, de l'amitié entre le maître de Thé Sen no Rikyu qui souhaitait un bol répondant à des critères précis et le potier Sasaki Chojirô. Créé à partir d'une plaque d'argile montée à la main, creusé à la spatule, avec un corps profond et une lèvre arrondie rentrante et ondulante, ce bol est le premier bol à thé véritablement japonais. Il devrait son nom à Toyotomi Hideyoshi (1536-1598). Chojirô et tous ses descendants appliquèrent dès lors le cachet "raku" sur leurs productions.


Institution

Musée royal de Mariemont
» Présentation  »  Ressources

Collection

Extrême-Orient
» Présentation  » Ressources
Type de ressource
Objet physique
Date de création
1790
Auteurs, contributeurs et éditeurs
Riyon Yu. Artiste céramiste
Sen no Rikyu. Contributeur
Sasaki Chojirô. Contributeur
Toyotomi Hideyoshi. Contributeur
Thèmes
Asie, Asie de l'Est, Extrême-Orient, Art asiatique, Art japonais, Arts décoratifs, Céramique, Grès (Céramique), Récipient pour la consommation de boissons, Thé, Restauration, Noir
Lieux
Japon, Kyoto
Identifiant de l'objet
MAR-MRM-EXTO-Ac.63-63

» Plus d’informations sur la ressource


Aidez-nous à décrire ce document !